Mesure

TP.4.2 Réseau de bus d’agglomération

État actuel

La desserte transports publics par bus de l’agglomération est organisée autour du trafic régional (quatre liaisons avec les vallées et deux en plaine dont la principale, la ligne 12.311 Sion – Martigny cadencée à la demi-heure) et du réseau urbain (BUM ; trois lignes sur les territoires communaux de Martigny et de Martigny-Combe). Ce sont toutes des lignes radiales en rabattement sur la gare de Martigny.

État attendu

Le réseau de bus urbain a déjà subi de nombreuses optimisations ces dernières années (amélioration de l’amplitude et de la cadence des lignes urbaines). Plusieurs mesures infrastructurelles sont planifiées pour optimiser le réseau existant (PM.4.4, GT.4.1.2, TP.4.1). Des mesures non-infrastructurelles sont également envisagées et listées dans cette fiche de documentation, à savoir :
– Augmenter la cadence de la ligne régionale 12.311 au quart d’heure en heure de pointe ; à noter que les courses supplémentaires vis-à-vis des tabelles de l’OFT sont à la charge des communes concernées.
– Réviser les horaires des lignes régionales et urbaines en coordination avec le Canton et l’OFT, par exemple celui de la ligne 12.215 pour éviter un dé-cadencement de la ligne urbaine 12.201 et toujours garantir un rabattement sur l’offre ferroviaire en gare de Martigny (optimiser les correspondances bus-rail).
Les principaux objectifs sont les suivants :
– Améliorer la stabilité de l’horaire et garantir les correspondances avec le rail.
-Tirer parti de la complémentarité d’usage entre desserte bus et desserte ferrée régionale de manière à disposer d’un niveau de service similaire pour les habitants et emplois de l’agglomération.
-Etendre la desserte en transports publics à la zone artisanale et industrielle de Martigny, zone à fort concentation d’emplois.
– Augmenter le niveau de service en transports publics pour les habitants de Fully.
-Consolider le réseau de bus urbain pour les 8 à 10 prochaines années.
L’ensemble de ces mesures améliore la desserte en transports publics de l’agglomération en coordination avec les dessertes régionales (TRV) en bus et en train.

Votre avis nous intéresse!

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 Avis

  1. i
    if il y a 444 jours
    Bonne idée, l'absence de liaison correcte vers Salvan décourage la mobilité douce pour le ski depuis Fully. Les trous dans l'horaire de bus du weekend décourage également la mobilité douce pour les loisirs.
  2. SC
    Senovilla C. il y a 440 jours
    L'introduction d'une cadence 15 min, en heure de pointe pourrait-elle être prise en charge par le Canton, dans le cadre de son plan climat, resp. sa stratégie de développement durable ? et intégrant également la partie d'un réseau électrique pour cette ligne TRV (Cf projet TP.4.1) ? De même, l'introduction d'une cadence 15 min ou 30 min., permettrait ainsi d'offrir des correspondances performantes en gare de Martigny, avec naturellement une préférence pour la cadence 15 min, qui permet également au niveau déplacement urbain d'inciter fortement l'utilisation du TP, sans contrainte d'horaire (Pesées d'intérêts besoin - souhaits versus coûts !, puisqu'à noter toutefois que le déficit des lignes urbaines est entièrement à charge des communes... A introduire cependant, avec les aménagements prévus notamment à Martigny-Croix - plateforme multimodale, cf projet PM.4.4 --> dans ce cas l'arrêt des trains RegionAlps doit être à nouveau envisager pour offrir d'avantage que la cadence horaire.
  3. RB
    Roger Bonvin il y a 414 jours
    Un cadençage revu des TP doit intégrer obligatoirement l'ensemble des TP présents sur le territoire de l'agglo. Je fait référence aux services postaux évidemment mais surtout aux deux chemins de fer transitant en zone urbaine et péri-urbaine. Ceux-ci font partie intégrante des TP, en zone urbaine ils doivent être assimilables à des trams et êtres accessibles à l'aide d'un titre de transport unique et urbain autorisant le libre passage de l'usager d'un TP à l'autre. Le St-Bernard Express doit desservir la zone industrielle et artisanale EST, la zone sportive et d'expositions, le Bourg et la gare de My-Croix. Le Mt-Blanc Express pourra desservir le nouveau quartier d'habitation de la Bâtiaz, la Verrerie et disposer d'axes de mobilité douces reliant cette ligne aux berges renaturées du Rhône et aux lieux de loisirs et détentes. Des nouvelles haltes ou station devront voir le jour. Leur transformation en Trams est susceptible de résoudre la problématique des passages à niveaux.