Mesure

P.MD.4.1.5 Accès aux rives de la Dranse en traversée de Martigny

État actuel

Le diagnostic a permis de relever le fort potentiel de l’agglomération du Coude du Rhône en termes de déplacements modes doux (topographie, relatives courtes distances, etc.) que ce soit pour les déplacements pendulaires ou de loisirs. Cependant des nombreuses faiblesses ont malgré tout été identifiées (discontinuités, points dangereux, manque d’attractivité, etc.).
En cohérence avec le concept mobilité douce (piétons et vélos) élaboré à l’échelle de l’agglomération, le présent paquet de mesures propose différents aménagements ponctuels ou liaisons, en priorité A, pour améliorer le réseau existant, voire le compléter selon les besoins identifiés. Ensemble, ces sous-mesures permettront de disposer à terme d’un véritable réseau mobilité douce qualitatif (sécurisé, continu et maillé) à l’échelle de l’agglomération.

État attendu

Dans le cadre du projet de renaturation de la Dranse (élargissement des berges, sécurisation), il est prévu différents aménagements pour faciliter les accès modes doux (pentes douces aménagées, franchissements, etc.) et un traitement qualitatif pour la promenade (plantation de diverses essences, mobilier urbain, etc.).

Image(s)

Votre avis nous intéresse!

Ajouter un avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 Avis

  1. CJ
    claivoz Jacques il y a 488 jours
    Bonjour, La ville de Martigny parle d'un espace commun piétons-vélos au bord de la Dranse mais en terme de sécurité cela n'est pas optimal (vélo électrique très rapide) alors même qu'on aurait la place pour faire 2 espaces délimités, un pour les vélos et un pour les piétons. Pourquoi ce manque d'ambition? Les demi-mesures ne satisferont personne!
  2. m
    mtg il y a 483 jours
    je me réjouis de voir le résultat final des rives de la Dranse réaménagée. Il y a les piétons, les cyclistes et les chiens qui n'ont bientôt plus d'espace de liberté !
  3. SC
    Séverine Cesalli il y a 462 jours
    Je suis d'accord avec Jacques que séparer les cyclistes des piétons pourra sécuriser les uns et les autres. J'ajouterais une suggestion : en profiter pour verdir encore les bords de la Dranse, faire une route claire et planter des arbres (tant pis pour les racines qui font des bosses sur la route) en anticipation du réchauffement climatique. Merci !